banner

Des auditeurs enthousiastes…

Le AG pourrait être fini avec un invité spécial: Fredy Knie Junior. L’intérêt était énorme et la salle était remplie jusqu’au dernier siège. En plus de répondre aux questions de l’auditoire, il tenait à montrer que dans la formation de chaque cheval, du temps, la sensibilité et la patience sont absolument nécessaires.

Bericht Pferdewoche

Invitation à l’ AG 2018

Nous vous invitons à l’ Assemblée générale le mardi 20 février 2018, 17:00, dans au Centre National du Cheval, Mingerstrasse 3, 3014 Berne.

Comme invité spécialFredy Knie Junior nous donne un discours sur « le cheval dans le cirque Knie »

Invitation et inscription AG 2018

 

Rapport&Protocole AG 2017

Les nouveaux statuts pour l’association et les chemins de promenade à cheval du futur étaient au centre des préoccupations

De nombreux membres de l’association cheval (AC) se sont retrouvés le 17 mars pour l’assemblée générale qui se déroulait au CNE de Berne. Comme à son habitude, le président Beat Wampfler a mené les débats pour la partie réglementaire. Les membres ont donné leur accord à toutes les opérations. A l’issue, M. Wampfler a donné la parole à Ruedi Jenny. Dans son exposé en qualité d’invité, le vice-président engagé de l’association cheval et environnement du Linthgebiet et du Glarnerland (VPULG) a parlé de ses expériences et de ses scrupules par rapport aux chemins de promenade actuels et futurs.

 

Dans le rapport annuel, le président Beat Wampfler a mis en lumière les principales activités de l’association pour l’année écoulée et il a également tourné son regard vers l’avenir. Encore une fois, l’AC a pu venir en aide à quelques-uns de ses membres pour diverses questions juridiques dans le domaine de la planification de l’espace. De plus, l’AC a dédié une grande partie de son travail au maintien du cheval de Franches-Montagnes. D’une part cela a été réalisé au travers des activités politiques classiques telles que le lobbying ou les prises de position qui ont été élaborées conjointement avec des associations et des organisations partageant les mêmes idées. D’autre part, l’AC a apporté son soutien du point de vue des finances et de l’organisation à diverses manifestations au sujet des chevaux de Franches-Montagnes et elle a également aidé directement ses membres avec le service exportation FM. Dans ce contexte, les coûts et les dépenses administratives sont pris en charge pour les chevaux de Franches-Montagnes vendus à l’étranger. L’AC voudrait ainsi agir à contre-courant de la tendance décroissante de l’élevage tout en motivant les éleveurs des chevaux de Franches-Montagnes pour poursuivre leur élevage, sans avoir à redouter les taxes importantes et la « guerre de la paperasse ».

Pour l’année à venir, l’AC voudrait se consacrer de manière accrue à la collaboration plus étroite avec des représentants de Suisse Romande partageant les mêmes idées, en intensifiant les échanges et en renforçant ainsi la mise en avant du secteur des chevaux. La nouvelle page Internet qui a été présentée à l’AG 2016 est désormais également disponible en français.

Validation des nouveaux statuts, élection d’un nouvel membre

Monique Hofer, membre du directoire, a déclaré que le but poursuivi par la révision des statuts, était en particulier la simplification et la réduction. En outre, la finalité de l’association a été adaptée aux circonstances actuelles et les compétences du directoire en matière de dépenses ont été accrues. Cela permet de pouvoir régler plus efficacement l’aide à l’exportation des FM et les opérations en matière de sponsoring. Comme ce fut le cas pour toutes les autres opérations, les statuts présentés ont été validés par l’assemblée. Samuel Schär a été élu à l’unanimité en qualité de nouveau membre du directoire. Tous les autres membres du directoire actuellement en poste ont été confirmés dans leurs fonctions.

Attention à ce que les chemins de promenade à cheval ne disparaissent pas

Sous le titre « Faire du cheval à l’avenir et où pourrons-nous encore faire des promenades à cheval ? », l’intervenant invité, Ruedi Jenny, vice-président de l’association cheval et environnement du Linthgebiet et du Glarnerland (VPULG), a fait un exposé sur ses expériences en liaison avec le maintien des chemins de promenade à cheval dans sa région. « Environ un tiers des chemins de promenade à cheval a déjà été supprimé du fait des mesures de planification de la gestion de l’espace », déclare Jenny. « Et d’autres mesures suivront si l’on ne se préoccupe pas en temps voulu de l’ancrage du cheval en qualité de partie prenante à la circulation ». Il aspire à la mise en place d’un organisme central de compétences au niveau national. Car il est certain que cet espace sera de plus en plus soumis à des suppressions. C’est la raison pour laquelle cet homme engagé appelle toutes les associations à s’engager plus fortement sur cette voie et surtout en temps voulu. « Lorsque des mesures de planification de la gestion de l’espace sont à l’ordre du jour, les chemins de promenade à cheval devraient être ancrées comme c’est le cas pour les autres parties prenantes à la circulation telles que les piétons ou les cyclistes. » Dans le cas contraire, le cheval serait petit à petit exclu des chemins naturels. De par son expérience personnelle, il sait que : « Là où une interdiction de faire du cheval a été mise en place, il n’est pas aussi simple de revenir sur cette décision. ».

GV 2017_Protokoll (Ce document existe que en allemand)

Procédures de consultation: Modification d’ordonnances du domaine vétérinaire

Modifications prevues:

  1. Ordonnance sur la protection des animaux
  2. Ordonnance sur les épizooties
  3. l’uniformisation de la formation de base et de la formation qualifiante dans le domaine de l’expérimentation animale
  4. Ordonnance de l’OSAV sur la détention des animaux de rente et des animaux domestiques
  5. Ordonnance de l’OSAV sur la protection des animaux lors de leur abattage

 

Documents officiels

L’opinion de l’Association Cheval existe que en allemand. Link